P1570985

Nous en avions assez d'attendre qu'il fasse gris et froid pour faire nos vitres, puis de voir apparaître au premier rayon de soleil des traînées laissées par un torchon humide qui avaient échappé à notre vigilance. A celà s'ajoutant l'agacement devant des baies vitrées maculées par la poussière et la pluie parisiennes, nous avons décidé de passer à l'action profitant d'un magnifique soleil de midi.

Ni une, ni deux, nous avons attrapé le kit de micro-fibres présenté ici, passé le carré double face micro-fibre et bambou sous un jet d'eau, et après essorage avons dans un premier temps lavé la vitre à l'eau, puis l'avons séchée et fait briller avec le torchon en bambou.

L'avantage de travailler en plein soleil est que nous avons neutralisé immédiatement toutes les traces indésirables.

Conclusion, il faut abandonner les idées reçues et traditions séculaires : on peut et doit faire les vitres en plein soleil, avec un matériel minimum et de l'eau, en un tour de main. A condition d'avoir le bon matériel et de remplacer le torchon qui sèche et polit la vitre dès qu'il est humide et laisse des traces.

Nettoyer les vitres de cette façon est rapide et efficace, cependant quelque peu fatiguant. Cela vaut une bonne séance en salle de sport.

Les faire à la raclette demande de transporter plus de matériel, mais on se fatigue beaucoup moins. A vous de choisir.

P1570986