piles_de_lingeSi votre pile de linge à repasser vous semble monstrueuse, il faut certainement passer à la vitesse supérieure et acquérir une centrale vapeur. Le retour sur investissement sera quasiment immédiat gràce au temps gagné sur le repassage.

Les centrales vapeur ne sont pas gadget et offrent une véritable valeur ajoutée au repassage : la vapeur qui s'échappe de la semelle la soulève, facilite le maniement du fer, allège le mouvement, détend les fibres et vous permet de repasser plus vite.

 

Quelle centrale choisir ?

Nous nous prononcerons pas sur la marque, ni le prix, cette décision vous revient. En revanche, venant d'acquérir fin décembre une troisième centrale vapeur,  elles finissent toutes par rendre l'âme avec l'utilisation intensive que nous leur faisons subir, nous pouvons vous donner nos critères de choix. 

  • L'espace pour le rangement :  quel que soit le modèle, il sera volumineux et prendra de la place soit en hauteur, soit en largeur. A vous de réorganiser vos étagères en conséquent et de trouver le modèle adéquat.
  • Le transport : plus la centrale est volumineuse, plus le fer est lourd, plus le risque de voir le tout tomber pendant le transport est élevé. Cela nous est arrivé avec l' Astoria, plus de peur que de mal, un trou dans le parquet laissé par le fer, mais la centrale a continué de fonctionner plusieurs années malgré la chute. De ce fait nous apprécions vraiment notre nouvelle centrale Philips, qui se transporte par la poignée du fer.
  • La capacité du réservoir d'eau : préférez un réservoir d'eau qui vous offre une autonomie de repassage d'au moins d' une heure et demi, que vous n'ayez pas à le remplir toutes les 20 mn comme avec notre Astoria dont la capacité du réservoir d'eau était limitée à 0,7 l. Non seulement il fallait interrompre le repassage pour remplir le réservoir, mais également supporter les cris de l'appareil, plus forts que ceux d'un nourrisson, quand le niveau d'eau était trop bas. Désormais avec notre Philips, nous pouvons assurer deux à trois heures de repassage sans remplir la cuve,  la centrale affiche tout simplement un signal lumineux rouge quand il n'y a plus d'eau et s'arrête. Le temps d'aller remplir la cuve, le repassage reprend aussitôt, plus besoin d'attendre une demi-heure que la pression tombe pour remettre de l'eau comme avec notre première centrale qui était une Polti.
  • Le bruit : pour écouter tranquillement votre programme préféré pendant le repassage, évitez les centrales qui font un bruit d'enfer pour aspirer l'eau du réservoir vers la cuve chauffante, l'Astoria était vraiment exaspérante sur ce point. La Philips n'émet qu'un tout léger ronronnement.
  • La longueur des cordons vapeur et secteur : critère de choix important, pour pouvoir vous installer là où vous le souhaitez en évitant la rallonge électrique. Un cordon vapeur d'une bonne longueur vous donnera plus d'aisance pour repasser les pièces que vous posez sur la pointe de votre table à repasser. Et si le cordon vapeur mesure au moins 1,85 m, comme celui de la Philips, alors vous n'aurez pas à changer de table à repasser pour une table spéciale centrale vapeur, vous pourrez poser la centrale par terre et repasser normalement, le cordon étant suffisament long.
  • Le temps de chauffe de la vapeur : notre première centrale vapeur, une Polti, avait un temps de chauffe extrêment long. Il fallait en plus attendre 20 mn avant de pouvoir ouvrir la cuve à vapeur une fois vide et la remplir d'eau. Achetez donc une centrale vapeur avec un temps de chauffe rapide, dont vous pouvez remplir le réservoir d'eau en cours de repassage, sans devoir attendre qu'elle se refroidisse.
  • Calcaire et jets de boue : La Polti a vite été hors d'usage en raison des dépôts de calcaire dans la cuve. Il faut entretenir régulièrement les centrales vapeur et les détartrer. Le défaut des deux italiennes, que nous avons eues, était qu'elles envoyaient fréquemment des jets de boue au beau milieu d'un repassage. Cela arrivait en tout début ou à la reprise du repassage, après avoir rempli la cuve d'eau, la température de la centrale ayant baissé. Ce n'était pas dramatique, il fallait juste repasser la pièce en machine pour éliminer les traces de boue jaunâtres, mais avouez que cela peut être agaçant. Ce désagrément n'existe pas avec la Philips.
  • Le poids du fer : nos deux centrales vapeurs italiennes avaient un aspect très professionnel, beaucoup d'acier, un fer bien lourd au design sobre, la poignée recouverte de liège. La nouvelle Philips est tout en plastique, le fer est léger. Finalement nous apprécions cette légèreté qui donne une plus grande maniabilité au fer et à privilégier si vous repassez assis. Un fer lourd aggrave les douleurs à l'épaule ou du dos, que vous repassiez assis ou debout.

Nous avions eu l'occasion de tester fin 2009 les centrales vapeur Philips dans le show-room de la société à Suresnes. Aussi avons-nous fait l'acquisition de la centrale GC8420 quand, dans les semaines qui ont suivi la visite, l'Astoria a commencé à montrer des signes de faiblesse, elle avait 5 ans. Pourquoi ce choix et pas un modèle supérieur ?  La fonction première d'une centrale vapeur étant le repassage, nous avons jugé gadget l'enrouleur automatique pour le cordon électrique ainsi que le bouton pressing.

N'oubliez pas enfin qu'il ne faut jamais utiliser d'assouplissant du commerce, qui empêche la vapeur de passer et réduit l'efficacité de votre centrale vapeur. Conseil d'Astoria que nous avons vérifé et validons. Une alternative aux assouplissants issus de l'industrie de pétrole, vos produits faits maison dont les recettes sont cliquer ici et .

 

P1400419                                                                      

La feu Astoria RC200C9 et sa table à repasser dédiée. 

 

 

DSC09553La Philips GC8420, plus légère qu'un sac de cours. 

 

 

 

 

 

 

Pour la suite, voir notre article de décembre 2010 et cliquez sur 'Quelle centrale vapeur choisir : bilan de 11 mois de repassage avec la Philips CG8420'

Bonne quête,

Vos dévouées M&M

 

Inscrivez-vous à la Newsletter pour être informé des nouvelles rubriques

Retour à la page d'accueil

Locations of visitors to this page