"La Maison de Marthe et Marie, conseil en management et stratégie domestique" .

Nous avons en effet  été missionnées récemment par une chaîne de télévision pour évaluer les produits de l'industrie destinés au repassage. La société Philips a accepté de nous ouvrir son show-room et nous laisser évaluer sa gamme de fers et centrales vapeur, sans aucun entretien préalable, afin de conserver à notre démarche toute liberté d'évaluation.

 

picassoNous nous sommes rendues à Suresnes, sous une pluie battante, avec nos chemises à repasser pour être en mesure d'évaluer objectivement les performances des appareils qui nous seraient présentés.

Nous avons ainsi testé un fer à vapeur classique, une centrale vapeur et "le soin du linge", console de repassage.

Constat : le rendu et le fini du repassage étaient les mêmes pour les trois appareils, à savoir d'une très grande qualité. Les chemises, toutes trois de coton, étaient impeccables quel que soit le fer ou la centrale utilisé.

A qui s'adresse donc ces appareils, qu'est-ce qui explique les montées en gamme et en prix, nous vous l'avons résumé dans la carte heuristique (jargon de consultant pour signifier un schéma) ci-dessous . Cliquez dessus, si vous souhaitez la lire en grand format.

FER_OU_CENTRALE_VAPEUR

La différence ne réside pas dans la qualité du repassage, nous le répétons ce qui est tout à l'honneur de Philips, mais dans des fonctionnalités supplémentaires qui visent à réduire le temps de repassage et à augmenter le confort du poste de travail.

GC4740

 

Nous avons testé ce premier fer, à vapeur, nommé PREMIUM GC4740, sur une petite table à repasser, recouverte d'un simple molleton. Nous avons été surprises par son poids, assez lourd, contrepartie d'un réservoir d'eau de grande capacité, mais qui n'entrave pas la maniabilité et le fer glisse parfaitement sur le tissu. La chemise était impeccablement bien repassée, selon notre technique, à savoir sur l'envers à l'exception des manche, sans effort et d'un seul geste, c'est-à-dire sans devoir revenir plusieurs fois sur les parties déjà repassées. Ce fer est parfait pour les célibataires, les foyers où le nombre de lessives hebdomadaires reste raisonnable.

 

 

GC8460La deuxième chemise a été repassée avec cette centrale vapeur, la GC8460. Même si le temps de repassage a été inférieur à 5mn, nous avons pu la comparer à la nôtre, une italienne, et bien sûr au PREMIUM. Première impression très agréable : la légèreté du fer, puisque le réservoir d'eau a été externalisé, un design de la poignée qui fait que votre main est bien positionnée par rapport à la table à repasser, ce qui est important pour la dextérité du geste. Sur le plan technique, les performances de cette centrale sont supérieures à celle avec laquelle nous repassons d'habitude. Nous avons été un peu surprises par la chaleur du fer, que nous avions réglé à très chaud, et qui effectivement était très élevée, contrairement à notre italienne où la différence de réglage se perçoit à peine. La capacité du réservoir d'eau est  3 fois plus grande que le nôtre, vous pouvez y verser 1,6 L. La cuve à vapeur se remplit en silence, pas comme notre centrale qui vrombit et hurle à chaque aspiration. Tout a été conçu pour transformer une corvée en tâche agréable.  Le coût d'une centrale vapeur est environ le triple de celui d'un fer classique, mais le retour sur investissement de cet achat sera immédiat, les familles nombreuses réduiront immédiatement le temps consacré au repassage par deux, voire par trois, puisqu'il n'y aura qu'à faire glisser la vapeur sur les T-Shirts, jeans, torchons etc... et les plier.

GC9920

Dernier essai : le poste de travail intégré, baptisé "Soin du Linge" GC9920. Malgré l'absence d'une prise en main préalable de la console qui nous aurait permis de nous familiariser avec les boutons sur le fer et de ne pas nous tromper de fonction, notre chemise a été repassée en 3 mn, et en plus avec une technique que nous ne pratiquons jamais, à savoir sur l'endroit. L'innovation est dans le raccordement de la centrale vapeur à une table qui participe activement au repassage. Une des extrémités de la table a la forme d'un cintre à vêtement. C'est là où nous avons positionné notre chemise, et avons ainsi repassé tout le dos en un mouvement. Un bouton situé sur la poignée du fer permet d'activer la fonction "aspiration" de la table. La chemise était parfaitement plaquée sur cette dernière, ce qui accélère le repassage, car nous n'avons plus à lisser manuellement le tissu pour éviter les faux plis. Nous nous sommes bien sûr trompées et avons commencé par actionner le bouton d'émission d'air, qui fait gonfler la housse et permet ainsi de repasser les ceintures des pantalons et des jupes sans risque de lustrage aux poches. La table peut se basculer à la verticale, elle offre alors deux autres fonctions : le défroissage des vêtements et leur remise en forme. Il suffit d'y suspendre le manteau ou la veste et de passer la brosse à vapeur pour les défroisser et les rafraîchir. Pour les remettre en forme, il faudra "habiller" la table du vêtement puis actionner le programme pulsion d'air frais.

GC9920_bis Le repassage a pris un caractère ludique avec cette console qui se replie pour le rangement, mais pèse tout de même 24 kg. Son prix, 1000 €, la destine aux personnes dont les tenues de travail doivent toujours être impeccables et n'ont plus le temps de les confier au pressing, aux familles très nombreuses ou encore aux propriétaires de gîtes et chambres d'hôtes.

 

Voici donc le tour d'horizon que nous avons fait chez Philips. Alors que choisir, fer à vapeur classique, centrale vapeur, console multi-fonctions ? Tout dépend de vos besoins : quantité et type de linge à repasser, composition de la famille, taille de votre intérieur. A partir du moment où vous avez des T-Shirts, jeans, chemises, chemisiers, nappes, serviettes, torchons, draps, housses de couettes, taies à repasser pour une famille qui compte au moins 3 personnes, la centrale vapeur s'impose. Moins, le fer vapeur sera parfait.

L'acquisition de la console "Soin du Linge", outil perfectionné, relève pour nous d'un choix d'investissement ou bien d'esthète, et nous l'imaginons tout à fait chez Bree Van de Kamp, un patronyme bien des Pays Bas.

Et pour répondre à la remarque d'une fidèle lectrice,

  • les fers classiques Philips démarrent à 55 euros pour atteindre 100 euros, le PREMIUM que nous avons testé,

  • les centrales vapeur Philips vont de 150 euros à 270 euros,

  • la console "Soin du Linge" vue chez Darty à 1000 euros,

  • et notre Astoria à débit continu qui braille comme un bébé dès que son réservoir est vide et que nous échangerions volontiers contre une Philips plus compacte, plus légère et plus performante, coûte 330 euros.

Plus d'informations sur les centrales vapeurs dans notre article "A performances égales, quelle centrale vapeur choisir" .

 

Locations of visitors to this page

Inscrivez-vous à la Newsletter pour être informé des nouvelles rubriques.

Retour accueil et navigation